BLOGUE
  • Méthode MPC

Lettre à ma ménopause...

Mis à jour : 2 déc 2018

Par Marie Pauline Chassé



Ménopause, depuis que tu es entrée dans ma maison sans frapper, tout a basculé comme si un tsunami avait dévasté le lieu paisible qu’était mon corps.

En deux temps trois mouvements, j’ai passé de « WoW » à « Ouach » quand je me regarde dans le miroir.


Depuis que tu es là, j’ai perdu le contrôle. J’ai l’impression que je vais devenir folle. Je ne dors plus la nuit, je sue comme si j’étais dans un sauna humide, heure après heure et jour après jour. Tu fais de moi ta victime. Tu empoisonnes ma vie, tu m’empêches de fonctionner et tu me rends prisonnière de mon propre corps.


À cause de toi, je suis devenue une bombe à retardement. J’explose à tout moment lorsqu'on m’énerve, et comme tout m’énerve, je suis toujours en colère. Disons que j’ai la mèche courte.


J’étais si gentille avant que tu arrives dans ma vie. Maintenant, je suis devenue un monstre. Dans les moments les plus intenses, mes yeux se transforment en couteau et j’assassinerais tout ce qui bouge.


Ménopause, j’ai dû consulter un psy et j’ai réalisé pourquoi je suis si affectée par toi.

Je n’accepte pas de vieillir. Et toi, c’est ce que tu représentes pour moi.



Depuis que tu es là, je livre une énorme bataille contre toi parce que tu es pour moi la coupure que je dois faire avec la fontaine de jouvence. J’essaie de toutes mes forces de mettre un frein à la peau plissée, aux rides et aux cheveux blancs.


J’ai toujours réussi à avoir le contrôle sur ma vie sauf que là, j’échoue complètement et c’est ça qui me met en colère. Tu es la seule chose jusqu’à aujourd’hui que je ne réussis pas à stopper.


Ça me fait chier!


Si je t’écris cette lettre aujourd’hui, c’est pour te dire que je ne peux pas continuer comme ça. Je dois mettre fin à ce combat. Je ne gagnerai pas puisque la transformation de mon corps va toujours suivre son cours et c’est dans l’acceptation de ce qui est que je vais me rétablir.


Alors, ménopause, je choisis de me calmer et je te donne le droit d’être. Tu représentes une étape importante dans ma vie et je réalise à quel point tu es nécessaire à ma transformation. Je me dirige vers une extraordinaire vie de femme accomplie, et ça, ça n’a pas de prix.


Je prends conscience que vieillir est un cadeau qui n’est pas offert à tout le monde. Beaucoup de personnes en sont privées et n’ont pas la chance d’exister sur cette Terre assez longtemps pour voir la vie coulée dans les veines de ceux qu’elles aiment.

Ménopause, merci d’être entrée dans ma maison. Grâce à toi, je sais maintenant que la plus belle chose au monde est de simplement suivre le mouvement de la vie.


Au revoir.