BLOGUE
  • Méthode MPC

Lettre au changement

Mis à jour : 8 janv. 2019

Par Marie Pauline Chassé


Cher changement, tu m’as toujours fait peur. Pour ne pas te côtoyer, je suis restée longtemps dans des situations très inconfortables mais qui me semblaient rassurantes. J’ai compris un jour que je préférais l’inconfort que je connaissais à un éventuel bonheur inconnu.



Tu m’effrayais parce qu’à cause de toi, je devais me prendre en main et oser briser les barrières qui m’empêchaient d’aller plus loin. Et ça, c’était déstabilisant pour moi.

J’en ai enduré des situations désagréables. J’ai aussi toléré des personnes qui ne m’ont pas respectée. Je leur ai permis de m’utiliser. Elles se sont servies de moi. Et moi, pendant ce temps, je me suis tue parce que juste à l’idée de penser à transformer ma vie, j’étais terrorisée.


J’ai honte, Changement.


Pardonne-moi. Je ne savais pas à quel point je me faisais du mal en agissant ainsi.

Changement, je dois t’avouer que depuis quelques temps, je me réconcilie tout doucement avec toi. T’ayant côtoyé à quelques reprises, je me sens de plus en plus à l’aise avec toi. J’ai même remarqué que lorsque je me laisse aller à te faire confiance,


il y a des petits, et même parfois de grands miracles, qui se produisent. Je deviens plus forte quand je te choisis. J’ai plus d’assurance et de motivation. C’est étonnant, autant j’ai eu peur de toi, autant maintenant, je me sens enthousiaste à l’idée que tu sois dans ma vie. Tu me permets de me dépasser. J’adore ça.


Maintenant, je suis convaincue que d’accepter ta présence dans ma vie me connecte à ma créativité, à ma confiance et à mon estime de moi. J’en suis ravie.

Changement, tu me permets de grandir. Tu embellis mon quotidien et tu fais en sorte que ma vie est loin d’être ennuyante. Au contraire, depuis que je t’ai laissé la place, tout devient plus facile. Je n’ai qu’à prendre des décisions et ensuite, faire confiance que tout se fera comme il se doit. Je sais que parfois, les idées que je me fais de ce que je veux comme transformation ne donneront peut-être pas le résultat que je croyais, cependant, tout arrive de la façon dont je dois le vivre. C’est ça le lâcher prise.


C’est merveilleux.


Merci, Changement. Merci d’avoir été si patient avec moi. La route fut longue mais j’y suis arrivée et je m’ouvre à toi, totalement.


Je t’aime,

Au revoir.